Meilleures méthodes pour apprendre réellement
0 6 minutes 1 mois

La méthode d’apprentissage qui fait appel à la mémoire à long terme est beaucoup plus efficace.Avant de commencer à lire, j’aimerais que vous réfléchissiez et que vous vous souveniez du type de méthodologie d’étude que vous avez appliqué jusqu’à présent ou qu’on vous a fait appliquer, et que vous soyez honnête en vous demandant : dans quelle mesure cela a-t-il été payant et qu’avez-vous appris ?

Méthodologie éducative avec la mémoire à court terme

Cette méthodologie, également appelée « non déclarative », a la particularité de se concentrer sur l’utilisation de notre mémoire à court terme pour apprendre de nouvelles connaissances. Je vous le montre avec un exemple : prêt ? Faisons un petit exercice…Vous souvenez-vous de ce que vous avez mangé avant-hier, de ce que vous portiez, de la façon dont vous étiez habillé, pensez-vous que vous réussiriez à nouveau votre examen de conduite, ou cet examen dont vous étiez si fier ?La raison pour laquelle vous avez du mal à vous souvenir de tout cela est due à la méthodologie que nous appliquons. Il ne fait aucun doute qu’une routine régulière, comme manger ou s’habiller, entraîne le stockage de nos souvenirs à court terme. Ces souvenirs sont nécessaires pour une courte période de temps pendant laquelle nous les portons inconsciemment et sommes capables de les activer automatiquement dans la plupart des occasions. Par conséquent, il arrive un jour où ils ne sont plus nécessaires et où nous les éliminons.

Que se passe-t-il si nous utilisons la même technique pour apprendre un programme d’études ?

Pensez-vous que cette méthode pour apprendre plus soit la meilleure pour préparer un étudiant au monde réel ? L’une des plus grandes erreurs des systèmes éducatifs espagnols est d’insister sur l’utilisation d’une méthodologie basée sur la « mémoire non déclarative » ou mémoire à court terme. Cette pratique oblige les élèves à mémoriser pour être évalués, et ils finissent par être classés en fonction de leur capacité à mémoriser et à comprendre. Mais ce qui se passe en fin de compte, c’est que l’élève se souvient de ce qu’il a assimilé pendant une période limitée et ne retient que quelques détails de ce qu’il a appris, qui coïncident généralement avec des éléments qu’il relie à un moment qu’il a vécu ou à quelque chose concernant sa personnalité ou son travail. Les connexions du programme avec nos expériences personnelles sont un moyen de mémoriser à plus long terme.

Il y a beaucoup d’autres choses que nous pouvons faire pour renforcer l’apprentissage et améliorer nos routines de travail ; d’autres formules qui conviennent à chacun d’entre nous. La méthode « non déclarative » était la plus facile et c’est pourquoi elle a été la méthode reine pendant si longtemps. Mais ce n’était certainement pas la bonne. Malgré tout, cette méthodologie à l’époque « fonctionnait » car les entreprises demandaient un profil avec moins d’initiative et une volonté d’accepter les ordres. Cette situation est en train de changer avec la création de startups et le renouvellement des entreprises. Nous pouvons donner plus de nous-mêmes, beaucoup plus ! Ou pensez-vous qu’un diplômé en administration et gestion des affaires est qualifié et préparé pour diriger ou gérer une entreprise ?

Méthodologie éducative avec la mémoire à long terme

Nous appelons également cette méthodologie  » déclarative  » et elle consiste, en substance, à rejeter tout ce que nous avons vu sur la mémoire  » non déclarative « . Voici un autre exercice : pensez au premier entretien d’embauche que vous avez passé, à vos dernières vacances ou même à votre premier baiser… Vous souvenez-vous de tout ?La mémoire à long terme est basée sur la mémoire qui capte les sensations, les émotions et les expériences. C’est pourquoi ce type de méthodologie, pour laquelle nous sommes fermement engagés à l’IEBS, ne repose pas sur des routines qui captent notre attention à court terme, même si cela aide aussi. Il est basé sur le fait de vivre une expérience dans le cadre de la méthodologie de travail, où chaque semaine l’étudiant se voit proposer de relever un nouveau défi ; il doit découvrir au fur et à mesure comment résoudre chaque problème posé. Cette méthode fait beaucoup appel aux exercices pratiques, qui sont finalement ceux qui nous font entrer dans un travail qui nous apporte des expériences, par nature plus faciles à assimiler et à mémoriser. Mais cela ne s’arrête pas là ; chaque personne est différente et, afin de s’adapter à tous les profils, différents canaux ont été mis en place, grâce auxquels il a été prouvé que les gens reçoivent des informations plus nombreuses et de meilleure qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.